News N. 0/120   05/02/2018

"Jerejef Fondation Cuomo"

L'entrée du Centre Cardio-Pédiatrique Cuomo de Dakar, avec la sculpture de Baobab réalisée par le Groupe D-10

Groupe D-10 : un collectif d’artistes soudé ; une palette de personnalités aussi disparates que complémentaires ; de jeunes plasticiens qui se soutiennent et qui avancent ensemble dans un monde de l’Art de plus en plus compétitif ; des citoyens du monde pleins de dynamisme qui renvoient un beau reflet du grand pays dont ils sont issus : le Sénégal, un pays aussi stimulant que leur engagement, aussi vif que leur art.

Derrière ce collectif, un élément catalyseur : une fondation humanitaire privée et une première exposition fondatrice tenue voici exactement 10 ans dans une contrée lointaine…

Depuis ce premier événement, Sene’Gala, organisé par la Fondation Cuomo à Monaco en 2008 et qui a rassemblé ces jeunes artistes autour d’un projet commun, ceux-ci ne se quittent plus. Après avoir servi de formidable tremplin pour leurs jeunes carrières, la Fondation n’a cessé de veiller sur leurs parcours collectif et individuels avec satisfaction et admiration. Lorsque la première structure de cardio-pédiatrie de l’Afrique de l’Ouest sortait de terre à Dakar entièrement financée par la Fondation, c’est telle une évidence que le Groupe D-10 a émergé comme candidat pour embellir le Centre Cardio-Pédiatrique Cuomo. Le programme iconographique qu’ils ont proposé à cette fin a séduit le Comité de surveillance… Leurs noms sont aujourd’hui gravés dans le marbre à l’entrée du Centre.

La réalisation qu’ils ont mise en place n’a pas d’équivalent dans leur pays. Une oeuvre qui, partant d’un baobab en forme de Coeur, recouvre d’un seul jet les espaces intérieurs et extérieurs : des peintures, des mosaïques, des vitraux, des sculptures et des mobiles aux couleurs franches, comme empruntées aux habits des fillettes, venues de loin ou de près, consulter au CCPC…

Le point de convergence de l’oeuvre est bien ce Baobab monumental, stylisé à souhait et tout droit sorti de la mémoire collective sénégalaise. Il représente non l’arbre mais l’idée qu’il représente : générosité, bienveillance, accueil… la Vie en somme. C’est le point d’entrée d’un parcours, que l’enfant empruntera, à travers le « Coeur » du baobab, dans une odyssée initiatique que va constituer son séjour au Centre Cuomo. Ce sera aussi son point de sortie, le coeur battant de joie, avec sa vitalité retrouvée ; un parcours qui le mènera, comme il se doit, vers les bancs de l’école…

Les auteurs de cette réalisation, ce cocon rassurant des petits patient du CCPC, étaient bel et bien présents, à nouveau, pour la fête populaire et bigarrée que fut son inauguration officielle, tenue le 2 février 2018. Devant les invités de prestige, accompagnés par Madame Maria Elena Cuomo, ils ont présenté une nouvelle série d’oeuvres, spécialement conçue pour la cérémonie. Autour du thème de l’amour et de la guérison, les artistes ont, une fois encore, fait appel à leur imagination colorée et solidement ancrée dans leur culture locale. C’est un ensemble à la fois cohérent et disparate : cohérent par la thématique et la démarche, disparate par la signature artistique de chacun d’entre eux. Cette singularité, qu’ils ont dû apprivoiser au profit de l’oeuvre collective du Centre, ressurgit ici de plus belle.

Par cette nouvelle série, par leur fidélité envers les actions de la Fondation et surtout par leur volonté d’apporter une douceur inattendue à la vie, ces jeunes artistes ont fait preuve, par delà leur maturité artistique, de leur profond humanisme.
L’Art qui en découle est éminemment engagé, engagé du côté de l’Humain.

MEMBRES DU GROUPE D-10 : MADAME FATOU MARIE FRANÇOISE AW, MONSIEUR ABDOUKARIM FALL, MONSIEUR ALBOURY FALL, MONSIEUR COLY FAYE, MONSIEUR CHEIKH TIDIANE KEITA, MONSIEUR MAHMOUD BABA LY, MONSIEUR AZIZ NDIAYE ET MONSIEUR IBRAHIMA GNINGUE

Visualiser toutes les oeuvres de cette exposition...